top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCS MuayThai

Dumb and Dabbler

Dans son livre Mastery: The Keys to Success and Long-Term Fulfillment,

George Leonard délivre sa version de la maîtrise.

Au début d’une “passion”, qu’elle soit artistique, sportive ou autre, on peut rencontrer plusieurs types de personnalité.

George Leonard définis ces personnalités. comme :

- le Dabbler (l’amateur),

- l’Obsessionnel,

- le Hacker,

- et le Maître.

Notre Dabbler, est donc tout feu, toute flamme, super motivé, il suit une courbe d’apprentissage rapide en pic, il s’équipe, se procure le dernier matériel, se fait plaisir !!!

Jusqu’aux premières stagnations inévitables, l’écart creusé dans un premier temps avec les autres se réduit pour finalement disparaitre, et il se fait distancer...


Perte de confiance, baisse du morale, notre ami ne suit plus les cours, cesse d’apprendre...

Finalement c’est pas pour lui ce truc, il tente autre chose... Wow un truc super, de nouvelles sensations ! C’est ça qu’il lui faut, CA c’est fait pour lui ! Et voilà que recommence un nouveau cycle.

On pourrait représenter son parcours par cette courbe :


L’Obsessionnel va fonctionner un peu différemment, seul son objectif finale entre en compte, il va tout faire pour atteindre le but ultime qu’il s’est fixé.

Cool non ?

Rien ne peut le faire dévier, seul son objectif compte, il faut l’atteindre, alors quand les premiers écueils de la stagnation arrivent, la désillusion est violente, il n’arrive pas à sortir de son piège abscons, il reste enfermé dans une logique qui le condamne à continuer à se cogner contre cette vitre invisible...


Le Hacker est un profil qui va apprendre jusqu’à un niveau de maîtrise qu’il jugera confortable puis se contenter de son niveau sans chercher à l’approfondir, il va s’appuyer sur ses acquis et en profiter sans jamais à chercher à s’améliorer dans son domaine.


Il va donc tranquillement rester sur sa zone de plateau.

Les pirates informatiques pour exemple peuvent être des amateurs ou des professionnels à l'aise avec leur niveau de compétence.

Certains musiciens hautement qualifiés tombent dans l'état d'esprit du hacker quand ils deviennent à l'aise avec un flux régulier de concerts.

Il n'est jamais trop tard pour choisir le chemin de la maîtrise. La maîtrise n'est pas un truc de super génie, ou de profil surdoué, et il n’est jamais trop tard pour commencer son chemin vers la maîtrise d’un sujet.

Tout le monde peut à tous moments décider de suivre le chemin et continuer son voyage, sans considération d’âge, de sexe ou d’expérience antérieure.

La maîtrise est un chemin, un voyage et non une destination.

Un engagement dans un parcours, un engagement dans un apprentissage et la croissance tout au long d’une vie.

La maîtrise n'est pas linéaire. Il y aura des croissances, et nous passerons la majorité de notre temps sur un plateau, où il faudra continuer à pratiquer même si les résultats ne sont pas instantanés ou au jour le jour.


La maitrise est un chemin, pas une destination.

Et vous ? Quel est votre chemin ?

26 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Post: Blog2_Post
bottom of page